Santé et recours aux soins des jeunes en insertion âgés de 18 à 25 ans suivis en mission locale

Résumé : Position du problème: En France, les missions locales accueillent les jeunes en insertion âgés de 16 à 25 ans. Elles reçoivent ainsi 10 à 15 % des jeunes de cette tranche d’âge de leur territoire, soit plus de 1,5 millions de jeunes par an. Aucun travail n’a encore étudié leur état de santé à un niveau national. Notre objectif était de décrire cet état de santé et leur recours aux soins et de les comparer à ceux des jeunes en population générale. Méthodes:Les données de l’étude multicentrique Presaje conduite en 2011 sur un échantillon aléatoire de 1453 jeunes âgés de 18 à 25 ans fréquentant cinq missions locales (Clichy-sous-Bois, Poitiers, Reims, Sénart, Toulouse) ont été analysées et comparées aux données des 2899 jeunes du même âge du Baromètre Santé 2010 et des 204 jeunes de la cohorte francilienne SIRS 2010. Résultats: De profils sociaux divers, ces jeunes connaissaient globalement des conditions de vie plus difficiles que les jeunes du même âge de la population générale. Ils accumulaient des facteurs de vulnérabilité vis-à-vis de la santé : couverture sociale insuffisante, faible niveau de formation, accumulation d’événements de vie difficiles dans l’enfance et isolement social. De fait, 19,2 % (IC95 % = [17,2–21,3]) d’entre eux présentaient une maladie chronique–contre 8,2 % (IC95 % = [7,0–9,4]) des jeunes du Baromètre Santé (p < 0,001) ; 31,9 % (IC95 % = [26,8–37,4]) étaient en surpoids ou obèses (contre 17,9 %, IC95 % = [16,3–19,6] dans le Baromètre Santé, p < 0,001) ; 19,6 % (IC95 % = [15,2–23,9]) étaient dépressifs (contre 7,3 %, IC95 % = [3,8–10,9] des jeunes de SIRS, p < 0,001). Ils avaient moins souvent un médecin régulier que les jeunes franciliens (70,4 %, IC95 % = [68,0–72,7] contre 79,7 %, IC95 % = [73,1–86,2] des jeunes de SIRS, p < 0,05). Parmi les jeunes femmes de Presaje, seules 38,0 % (IC95 % = [30,5–45,4]) avaient un suivi régulier pour des questions de gynécologie (contre 80,9 %, IC95 % = [71,5–90,4] des jeunes de SIRS, p < 0,001). Conclusion: Une attention particulière devrait être accordée à cette population nombreuse, ni en emploi ni en formation, qui reste à distance du système de soins alors que ses besoins de santé sont importants. L’intégration d’une offre de soins de santé dans les Missions locales permettrait de détecter leurs problèmes de santé et de les orienter vers le système de soins.
Type de document :
Article dans une revue
Epidemiology and Public Health / Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique, Elsevier Masson, 2017, 65 (4), pp.265-276. 〈10.1016/j.respe.2017.01.120〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [46 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.upmc.fr/hal-01595987
Contributeur : Gestionnaire Hal-Upmc <>
Soumis le : jeudi 28 septembre 2017 - 10:28:41
Dernière modification le : dimanche 1 octobre 2017 - 01:10:23
Document(s) archivé(s) le : vendredi 29 décembre 2017 - 12:20:23

Fichier

Robert_Sante_et_recours.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

S. Robert, S. Lesieur, J. Chastang, V. Kergoat, J. Dutertre, et al.. Santé et recours aux soins des jeunes en insertion âgés de 18 à 25 ans suivis en mission locale. Epidemiology and Public Health / Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique, Elsevier Masson, 2017, 65 (4), pp.265-276. 〈10.1016/j.respe.2017.01.120〉. 〈hal-01595987〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

100

Téléchargements de fichiers

31